Effects of early-Stress On Lipid mediators and Inflammation for early Detection of neurodegeneration (SOLID)

Le programme conjoint de recherche comprend sept principaux partenaires d’un projet d’envergure dont le financement total accordé par le Programme conjoint de recherche sur les maladies neurodégénératives de l’Union européenne (JPND) avoisine les 2 millions de dollars canadiens. Découlant du Réseau de Recherche International Food4BrainHealth et du Laboratoire International Associé Optinutribrain, ce projet unit les expertises de chercheuses et chercheurs provenant de la France, de l’Australie, des Pays-Bas, de l’Allemagne et du Canada.

Stress en début de vie et nouveaux biomarqueurs
L’ambitieux projet permettra de faire la lumière sur les effets de l’exposition à plusieurs facteurs de risques au début et plus tard dans la vie sur les médiateurs lipidiques et inflammatoires, en vue d’une détection précoce de la maladie d’Alzheimer. À travers ce projet collaboratif international, de nouveaux biomarqueurs du déclin cognitif, l’impact des acides gras polyinsaturés (oméga-6 et oméga-3) et leurs mécanismes dans le cerveau seront étudiés, pour ultimement développer des stratégies d’intervention.


LE PROJET EN BREF

Risk factors and markers for early detection of Alzheimer’s Disease: focus on early-life stress, inflammation and lipid mediators
Durée : 36 mois
Financement total : 1 635 428 euros

Partenaires principaux

  • Australie : Prof. Sarah J. Spencer, RMIT University
  • Pays-Bas : Prof. Aniko Korosi, University of Amsterdam
  • Australie : Dr Luba Sominsky Barwon Health
  • France : Prof. Sophie Layé, NutriNeuro, Inrae, Université de Bordeaux
  • Allemagne : Prof. Christoph Rummel, Justus Liebig University
  • Canada : Prof. Frédéric Calon, INAF, Université Laval
  • Hongrie : Prof. Peter, Budapest University of technology and Economics

Collaborateurs externes ainsi que les étudiantes et étudiants

Voir le tableau ci-dessous.

À propos du programme JPND

Le programme conjoint de l’Union européenne pour la recherche sur les maladies neurodégénératives (JPND) est la plus grande initiative de recherche mondiale visant à relever le défi des maladies neurodégénératives. JPND vise à accroître les investissements coordonnés entre les pays participants dans la recherche visant à trouver les causes, à développer des remèdes et à identifier les moyens appropriés pour soigner les personnes atteintes de maladies neurodégénératives.

 

NomAffiliationsCourriel
PARTENAIRES PRINCIPAUX
Sarah J. SpencerRMIT University, Australiesarah.spencer@rmit.edu.au
Frédéric CalonUniversité Laval, CanadaFrederic.Calon@pha.ulaval.ca
Christoph RummelJustus Liebig University Giessen, AllemagneChristoph.D.Rummel@vetmed.uni-giessen.de

Sophie Layé

Université de Bordeaux, France

sophie.laye@inrae.fr

Aniko KorosiUniversity of Amsterdam, Pays-BasA.Korosi@uva.nl
Peter AntalBudapest University of Technology and Economics, Hongrieantal@mit.bme.hu
Luba SominskyBarwon Health, Deakin University, Australieluba.sominsky@deakin.edu.au
COLLABORATRICES ET COLLABORATEURS
Richard BazinetUniversity of Toronto, Canadarichard.bazinet@utoronto.ca
Anne-Louise PonsonbyThe Florey Institute, MCRI, University of Melbourne, Australieannelouise.ponsonby@florey.edu.au
Suzanne R. de RoojiAmsterdam UMC, University of Amsterdam, Pays-Bass.r.derooij@amc.uva.nl
Jean-Christophe DelpechUniversité de Bordeaux, Francejean-christophe.delpech@inrae.fr
Carsten CulmseePhilipps-Universität Marburg Institute for Pharmacology and Clinical Pharmacy, Allemagneculmsee@staff.uni-marburg.de
Bart EggenUniversity Medical Center Groningen, Pays-Basb.j.l.eggen@umcg.nl
Peter VuillerminBarwon Health and Deakin University, Australiepeter.vuillermin@deakin.edu.au
ÉTUDIANTES ET ÉTUDIANTS
Martin FeldottoInstitut für Veterinär-Physiologie und -Biochemie
Justus-Liebig-Universität, Allemagne
Martin.Feldotto@vetmed.uni-giessen.de
Pasindu SinghaarachchiRMIT University (Sarah Spencer)s3714630@student.rmit.edu.au

Publications

Norepinephrine Inhibits Lipopolysaccharide-Stimulated TNF-α but Not Oxylipin Induction in n-3/n-6 PUFA-Enriched Cultures of Circumventricular OrgansInt. J. Mol. Sci. 202223(15), 8745; https://doi.org/10.3390/ijms23158745