Lucile Capuron est la lauréate du prix Marcel Dassault 2018

Pour la recherche sur les maladies mentales


Directrice de recherche au sein de l'unité Nutrineuro, Lucile Capuron a reçu le 7ème Prix Marcel Dassault mardi 4 décembre 2018. Elle est la première femme à recevoir ce prix doté de 300 000 €. Ce prix est attribué par le comité scientifique de la Fondation FondaMental avec un jury international.

Lucile Capuron, à la tête de l'équipe de recherche Nutrition et Psycho-neuroimmunologie, s’intéresse plus particulièrement au rôle de l’inflammation dans certaines formes de dépression. «Nos travaux ont montré que l’inflammation participe à la survenue de la dépression. Nous savons aussi que la prise d’agents inflammatoires, de type interféron utilisé dans certains cancers ou hépatites, est responsable d’un épisode dépressif chez la moitié des patients».

Deux neurotransmetteurs jouent un rôle clé dans les mécanismes de la dépression: la sérotonine et la dopamine. Ils sont eux-mêmes fabriqués grâce à des acides aminés apportés par l’alimentation: le tryptophane pour la sérotonine ; la phénylalanine et la tyrosine pour la dopamine. Mais les chercheurs sont allés plus loin car ils se sont aperçus que deux enzymes jouaient un rôle dans la synthèse de ces deux neurotransmetteurs: l’IDO pour la sérotonine et le BH4 pour la dopamine.

Lire l'article sur Le Figaro